Le Congrès national 2021 est programmé les 3, 4 et 5 juin prochains à JEUMONT (59). En présentiel ? En distanciel ? Avec quelle organisation et sur quelles thématiques ? Il est encore impossible d’y répondre. Seule certitude, c’est bien la situation et les mesures sanitaires qui décideront. Et qui devraient même constituer une des incontournables thématiques de réflexion…

“Présentiel” ou “distanciel” ? Bien sûr, il est prématuré et illusoire de se prononcer dans un sens comme dans l’autre, tant le Covid-19 et les dispositions sanitaires ne cessent de “muter” en se moquant comme d’une guigne de nos contingences et de nos espérances !

Bien sûr, nous aspirons toutes et tous au “présentiel”,  vilain mot technocratique en vogue qui ne nous parle que de “présence”, quand ce à quoi nous aspirons réellement, c’est au vrai plaisir retrouvé de nous rassembler, de nous revoir, d’échanger, de réfléchir, de partager…

Si cela s’avère possible, nous en serons les plus heureux. Mais dans le cas contraire, qu’on se le dise, le Congrès 2021 aura bel et bien lieu ! “En distanciel” (…) certes, mais nous avons appris, bon gré mal gré, à nous retrouver, à communiquer et à collaborer de cette façon.

Et puis, on ne peut se borner à “vivre cette contrainte” et attendre qu’elle passe sans en tirer les enseignements et les conséquences : la situation actuelle peut en effet perdurer, voire d’autres crises – sanitaires ou autres – advenir dans le futur. Le mouvement des Sages ne peut s’exonérer de cette perspective !

Il s’agit donc de questionner ce qui nous est imposé, interdit ou permis, la latitude que cela nous laisse d’agir en tant que Villes et Conseils des Sages®, les champs d’intervention à investir en priorité dans de telles circonstances, les actions que nous pouvons ou pourrions malgré tout mener, les possibles moyens à adapter ou imaginer pour les mettre en œuvre…

La FVCS a initié une telle démarche de réflexion en proposant dès juin dernier via son site internet une enquête spéciale Covid-19. Il s’agissait de documenter la période par des témoignages sur les modes de gestion de crise adoptés par les élus, les éventuelles initiatives prises par les Sages, les idées des uns et des autres…  Hélas, entre élus surmobilisés au quotidien et Sages confinés ou contraints, les réponses ont été rares !

Pour autant, toute crise, et celle-ci ne fait pas exception, est motrice ! Nous le savons, de nouvelles formes d’action, de travail, de solidarité ont été expérimentées, le numérique (même pour les plus rétifs d’entre nous) est devenu incontournable, des initiatives ont germé, les débats ont été et demeurent incessants…

Il en résulte déjà des réflexions et pistes d’avenir qui dépassent même le strict contexte de la crise sanitaire. Des dispositifs qui vont perdurer et d’autres s’améliorer. Des carences qui vont être comblées. Des mesures de précaution qui vont devenir des bonnes pratiques…

Ainsi, et alors même que les thématiques du Congrès 2021 restent encore à l’étude, il est toutefois clair que la FVCS, ses Villes et Conseils des Sages® adhérents, disposent là d’une thématique incontournable, à abonder de témoignages, réflexions et futures actions, au service de nos communautés et de la démocratie locales.

C’est un impératif si, dans le cadre de ce congrès 2021,  nous voulons d’une part, tirer “malgré tout” parti de la période que nous traversons, d’autre part nous projeter d’autant plus sereinement dans d’autres thématiques et dans “le monde d’après” !